« Collaborate », pour collaborer autour de bases de données

Au mois de septembre dernier, un outil gratuit nommé Collaborate a été rendu public. Il a été développé par l’organisme non-lucratif new-yorkais ProPublica. Celui-ci est pensé comme une salle de rédaction indépendante consacré à un journalisme d’investigation d’intérêt public, qui possède ses propres reporters mais qui est associée à différents titres de presse pour la diffusion de ses productions (cf. fiche Wikipedia). Ces dernières années, ProPublica a conduit plusieurs projets d’envergure ayant nécessité la constitution et l’exploitation collective de vaste bases de données.

Le projet Documenting Hate par exemple visait à contribuer à la lutte contre les crimes de haine mais, dans la mesure où il n’existait aucune source d’informations publique sur les victimes et les incidents de tels crimes, l’organisme Propublica a pensé un dispositif de recueil des témoignages orienté vers les citoyens, dont les contributions ont alimenté une vaste base de donnée, dont les journalistes étaient invités à se saisir.

L’outil Collaborate est pour soutenir toutes démarches de collaborations qui, si elles sont organisées dans le cadre de salle de rédaction, peuvent réunir un vaste réseau de journalistes qui n’ont pas nécessairement le même employeur et disséminés sur un plan géographique. De ce point de vue, ce projet n’est d’ailleurs guère éloigné de l’outil de collaboration développé comme on l’a vu par l’ICIJ. Il est conçu pour répondre à deux objectifs. Il vise :

  1. à permettre que toute salle de rédaction, et notamment celles ne disposant pas d’informaticien, de constituer des bases de donnée à grande échelle, ouvertes aux contributions d’une masse indéterminée d’individus ;
  2. à fournir aux journalistes non-spécialistes les moyens de nettoyer, administrer et exploiter les données recueillies.

Pour en savoir plus :

Il est à noter par ailleurs que ProPublica a mis en ligne un manuel intéressant dédié au travail collaboratif dans le journalisme : the Collaborative Journalism Playbook.

 

Crédit illustration : Haisam Hussein pour ProPublica


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.