[Annonce] Les tables-rondes de PLACES

« Round table » (Source : Wil Taylor)

Nous avons le plaisir de vous annoncer les tables-rondes de clôture du projet PLACES !

L’évènement se fera en ligne, sous la forme de deux après-midis, les 28 et 29 janvier prochain, de 14h à 17h30.

Attention, il est possible de participer sur inscription et dans la limite des places disponibles (30 personnes). Si vous souhaitez y assister, écrivez à : alessia.smaniotto [at] openedition [dot] org.

En voici le programme :

Tables rondes conclusives du projet PLACES

Innover les pratiques journalistiques,
collaborer avec la recherche en sciences humaines et sociales


Jeudi 28/01

14h-14h15 : Mot de bienvenue (Pierre Mounier)

14h15-14h45 : “PLACES: une expérimentation de citizen science” (Alessia Smaniotto)

14h45-15h45 : Table-ronde n° 1 : Enquêter en binôme: les enjeux des collaborations interprofessionnelles

Les chercheur.e.s et les journalistes ont en commun de pratiquer l’enquête de terrain. Pour autant, leurs méthodologies comme leurs finalités diffèrent. Comment s’accordent-ils concrètement, comment ajustent-ils leurs pratiques ? Quels enjeux cela révèle-t-il sur les liens qui existent entre ces deux professions dans l’espace public ? 

  • Modération : Jonathan Chibois
  • Autour de la table : Alexandra Caria (chercheure post-doctorale, EHESS) pour le binôme “Vivre avec l’oubli” réalisé avec Agathe Charnet (journaliste freelance et autrice) en partenariat avec Binge Audio, et Catherine Guilyardi (journaliste et réalisatrice, initiatrice de la revue De Facto et des Rencontres presse-recherche pour l’Institut Convergences Migrations )

15h45-16h : pause

16h-17h : Table-ronde n°2 : Science citoyenne et communication de la recherche

La pratique de la science citoyenne, permettant aux parties prenantes d’échanger directement autour de l’état de recherches et de leur résultats, en vue d’un travail commun, interroge les pratiques de médiations de la recherche se basant sur un partage de tâches prédéfini entre chercheur.e.s et journalistes, ainsi que leur efficacité. Pourtant, pour les chercheur.e.s comme pour les journalistes, communiquer leur recherche collaborative en train de se faire, est un défi sous plusieurs aspects et soulève des enjeux aussi bien de confidentialité, d’exclusivité, de temporalité et de réputation.

  • Modération : Alessia Smaniotto
  • Autour de la table : Aude Lorriaux (journaliste grand reporter, 20 Minutes) pour le binôme “Supprimer les règles ?” réalisé avec Julie Ancian (chercheure post-doctorale, Inserm) en partenariat avec 20 Minutes, et Marta Severo (Professeure en Sciences de la communication, Université Paris Nanterre, coordinatrice du projet ANR Collabora)

17h-17h15 : conclusion de la première demi-journée (Alessia Smaniotto)

Vendredi 29/01

14h-14h15 : Mot de bienvenue (Alessia Smaniotto)

14h15-15h15 : Table-ronde n°3 : Recherches collaboratives et défis du partage des données

La possibilité de partager les données recueillies sur le terrain entre les enquêteurs impliqués, qu’ils soient chercheur.e.s ou journalistes, semble à première vue relever d’une évidence pratique autant que méthodologique. Cependant, un tel partage se heurte à des problèmes juridiques – comme le cadre du RGPD, éthiques – comme les pratiques de protection des sources, et techniques – tel que le stockage de gros volumes de données à distance ou celui de leur archivage. Est-il alors seulement possible d’enquêter à plusieurs dans des cadres interprofessionnels ? Le numérique étend-t-il les possibilités de pratiques anciennes ? Quels en sont les enjeux ?

  • Modération : Alexandra Caria
  • Autour de la table : Safouane Abdelsalem (journaliste senior editor, Cafebabel.com) et Daniela Trucco (chercheure post-doctorale, École Française de Rome) pour le binôme “Les frontières de l’extrême » réalisé en partenariat avec Cafebabel.com, avec Marion Lehmans (présidente du réseaux SupDPO), Joachim Dornbusch (responsable du Pôle numérique recherche de l’EHESS)

15h15-15h30 : pause

15h30-16h30 : Table-ronde n°4 : Science ouverte et science citoyenne: soutenir les collaborations interprofessionnelles

Les convergences qui existent entre les deux mondes professionnels de la recherche et du journalisme trouvent des manifestations concrètes dans le cadre de projets de collaborations, ce qui se traduit notamment par des échanges et des ajustements de pratiques. Ces collaborations rencontrent toutefois des obstacles concrets, suffisant pour décourager ce type d’initiative pour des individus qui ne bénéficieraient pas d’un soutien extérieur. Quels sont ces obstacles ? Comment les résoudre ? Comment en définitive soutenir au mieux ce type de collaborations ?

16h30-17h : conclusion par Pierre Mounier

Crédit photographique : « Round table » de Wil Taylor, 23 mai 2009 (CC-by-nc-nd)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search