L’équipe de PLACES

L’équipe du projet PLACES rassemble 10 personnes. Trois chercheuses et trois journalistes sont engagés sur les projets-pilotes, et quatre se consacrent sur la gestion du projet en lui-même :

  • Pierre Mounier
    Responsable du projet PLACES.Ingénieur de recherche à l’EHESS, il est coordinateur de l’insfrastructure européenne OPERAS et directeur adjoint d’OpenEdition. Il est aussi auteur de plusieurs ouvrages sur l’impact social et politique des technologies de la communication, l’édition numérique et les humanités numériques.
  • Alessia Smaniotto
    Coordinatrice du projet PLACES.Chargée de projets pour OpenEdition Center et doctorante en Philosophie des sciences sociales à l’EHESS. Formée à la philosophie, au journalisme et à la sociologie en Italie et en France, avant de réinvestir ses compétences dans la recherche et la communication scientifique, elle a travaillé comme journaliste dans des médias publics et privés en Italie et a été formatrice au Master de Journalisme de Turin. Particulièrement impliquée dans les réflexions autour de la communication scientifique et de la traduction et transmission de la recherche, elle a organisé le séminaire préparatoire à PLACES qui s’est tenu à l’EHESS en 2017-2018 et qui a été lieu de conceptualisation et formalisation du projet. Sa recherche doctorale porte sur le journalisme comme forme de connaissance.Page ORCID : orcid.org/0000-0001-9018-3776
    Carnet personnel : doveritas.hypotheses.org
  • Alexandra Caria
    Chercheuse postdoctorante sur le projet PLACES. Chargée en particulier d’étudier les dimensions communicationnelle et pratique de la collaboration au sein des trois projets pilotes.Titulaire d’une thèse en sciences du langage à l’EHESS, je me suis spécialisée dans l’analyse sociologique et linguistique des interactions filmées en contexte naturel institutionnel et professionnel.
  • Jonathan Chibois
    Chercheur postdoctorant sur le projet PLACES. Chargé en particulier d’étudier la dimension infrastructurelle et technique de la collaboration au sein des trois projets pilotes.Titulaire d’une thèse en anthropologie à l’EHESS, je suis notamment spécialiste du travail collaboratif en contexte professionnel à l’ère du numérique.Site web personnel : https://www.laspic.eu.
Les participants du projet-pilote « Vivre avec l’oubli »
  • Alexandra Caria
    Docteure en sciences du langage, Alexandra Caria a soutenu récemment une thèse sur la négociation et la prise de décision partagée en consultation gériatrique dans laquelle elle présentait une analyse sociolinguistique critique des pratiques cliniques de diagnostication et d’évaluation de la maladie d’Alzheimer. Elle prolonge cette étude en focalisant désormais ses recherches sur les personnes ayant reçu le diagnostic de « maladie d’Alzheimer ou apparentée » à un âge précoce ainsi que sur les personnes qui entourent ces « malades jeunes ».
  • Agathe Charnet
    Née en 1991, Agathe Charnet est journaliste-pigiste (collaborations pour Le Monde, Arte Radio, Libération, RFI, Slate.fr), comédienne et autrice-dramaturge.
Les participants du projet-pilote « Supprimer ses règles ? »
  • Julie Ancian
    Julie Ancian est docteure en sociologie et travaille sur les questions de genre, de violence et de santé. Lauréate du prix de thèse de l’EHESS, elle a analysé les trajectoires contraceptives et reproductives des femmes ayant commis un néonaticide. Dans le prolongement de ce travail sur le contrôle de la fécondité, elle a mené une recherche sur les expériences féminines de l’avortement médicamenteux à domicile avec l’Université d’Edimbourg. Actuellement post-doctorante à l’Inserm (Iris), elle enquête sur les abus sexuels dans l’Église catholique.
  • Aude Lorriaux
    Aude Lorriaux est cheffe de service Actualités pour 20 Minutes, une nouvelle aventure qu’elle a commencée en avril 2019. Elle a auparavant travaillé pour Slate et a participé à la naissance du Huffington Post en France, avec un oeil attentif sur les questions de genre et de discriminations. Son parcours l’a aussi menée dans l’édition et le podcast, avec un livre Des Intrus en politique, co-écrit avec l’historienne Mathilde Larrère, et les émissions Vieille branche et Le Deuxième Texte.
Les participants du projet-pilote « La frontière des extrêmes »
  • Daniela Trucco
    Daniela Trucco est titulaire d’un double doctorat français et italien en Science politique, et chercheuse associée aux laboratoires ERMES et URMIS de l’Université de Nice. Elle s’intéresse aux frontières des Etats-nations dans leurs dimensions sociale, juridique et politique. Elle a notamment enquêté sur le droit et les pratiques de l’acquisition de la nationalité italienne, et sur les mobilisations autour des enjeux migratoires et frontaliers dans les Alpes Maritimes. Elle a été lauréate de la Fondation pour les Sciences Sociales en 2017 pour la thématique « Le retour des frontières ».
  • Safouane Abdessalem
    Lauréat du N-ost reportage prize 2019, il est journaliste pour la version française de Cafébabel (magazine européen en ligne traduit en 6 langues). Diplômé de Sciences Po Aix-en-Provence et de l’École de journalisme de Marseille, il s’intéresse particulièrement aux questions sociales et aux enjeux internationaux